Depuis le début des années 90, les véhicules sont équipés de boîtiers électroniques que l’on nomme « calculateur »



Ce boîtier est en quelque sorte le cerveau du véhicule, il contient tous les paramètres de gestion moteur qui régissent le fonctionnement de la mécanique.


Le moteur fonctionne selon différents paramètres et est influencé par de nombreuses conditions (température extérieure, taux d’humidité, pression atmosphérique, qualité du carburant…), les constructeurs produisent des véhicules et les exportent dans le monde entiers : les réglages électroniques sont donc très « larges » afin qu’il puisse fonctionner correctement quel que soient les conditions (aussi bien en Afrique du Sud avec de fortes températures et du carburant de mauvaise qualité, qu’au nord de la Russie).
Notre travail est d’affiner, d’optimiser le programme de ce calculateur afin d’obtenir un meilleur rendement et par conséquent une augmentation du couple et de la puissance.

Nous allons, pour chaque motorisation, développer des bases de réglages sur banc de puissance, effectuer des logs (contrôles et mesures en temps réel) afin d’obtenir des scores cohérents tout en conservant la fiabilité mécanique.
Cette opération est rapide, prend généralement deux heures environ, nous garantissons le résultat de chacune de nos préparations.